Gésir (ou le dit de l’en-deçà)

Août 2018. Résidence sur le site du Prieuré de Carluc (à Céreste).

La mousse, le sable, la roche, les branches, feuilles, pierres, cavités du Prieuré de Carluc ont accueilli les gisants du collectif Anima Fact pour un temps de laboratoire in situ.

 

Ici, tu ne peux plus mourir,

Ou si tu meurs,

Tu ne peux plus oublier

Que la mort ne fait pas

Toute la différence

Entre ce qui parle et ce qui se tait…

L’heure du pur regard, Christian Monginot

 

En image ICI

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s